Seulement 17 % de femmes
travaillent dans le secteur
du numérique. Changez le système.

La population européenne se compose de 52% de femmes, mais le secteur numérique n’en compte que 17 % ! Les choses peuvent changer ! Le monde de demain est numérique – et varié. C’est la raison pour laquelle, en qualité d’acteurs de support, nous misons sur l’activation, la représentation et l’inclusivité.

Vers une économie numérique solide et entièrement inclusive !

À une époque où notre société est plus que jamais étroitement liée au monde numérique, le marché du travail ne peut rester en retrait. Connaissances de base numériques, aptitudes avancées et soft skills sont plus importantes que jamais. Cependant, les chiffres font état d’une différence marquée entre hommes et femmes : au sein de l’Union européenne, les femmes occupent seulement 17 % de tous les emplois dans le secteur des TIC.
Les pouvoirs publics fédéraux belges, le SPF Economie, le secteur privé et d’autres instances ont dès lors établi un plan quinquennal (stratégie « Women in Digital ») pour augmenter la proportion de jeunes filles et femmes dans les domaines STEM et TIC. La stratégie « Women in Digital » tend à :
  • examiner le pourquoi et le comment de cet écart entre les hommes et les femmes,
  • sensibiliser le public,
  • atteindre les groupes les plus vulnérables. 

Les 5 objectifs stratégiques du plan «Women in Digital»

À peine 7 femmes sur 1.000 ont décroché un diplôme dans une orientation STEM en 2020. La découverte du monde numérique commence dès l’enfance. Il est dès lors important de susciter dès maintenant l’intérêt des jeunes filles pour l’informatique ! L’apprentissage d’aptitudes numériques intervient à l’école primaire, pour ensuite passer à une acquisition de connaissances journalières dans l’enseignement secondaire. Dans la dernière année du secondaire, nous recommandons, en qualité d’entités partenaires, d’opter pour des orientations TIC et STEM dans les hautes écoles ou universités.

En savoir plus

La population belge se compose de 52 % de femmes, mais seulement 17 % d’entre elles travaillent dans le secteur du numérique ! Le recrutement des femmes dans le secteur du numérique ou dans des fonctions nécessitant des aptitudes numériques doit être favorisé. Pour y parvenir, nous misons sur l’orientation de carrière ou la réorientation professionnelle, afin qu’un changement de carrière soit possible. Nous faisons également la promotion de l’entrepreneuriat au féminin dans le secteur du numérique ou un secteur qui requiert des aptitudes numériques.

En savoir plus

Le flux entrant de femmes dans les secteurs TIC est particulièrement faible. Dans le même temps, force est de constater que le flux sortant est plus élevé que chez les hommes. En éliminant les obstacles et en promouvant un environnement de travail inclusif, nous parviendrons à maintenir leur présence dans ce secteur, où l’apprentissage tout au long de la vie est la norme ! Nous concrétisons cette approche en soutenant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et en éliminant l’écart salarial de 19 %. Pour terminer, nous veillons à ce que les femmes s’inspirent mutuellement de leur réussite en misant sur une communauté forte.

En savoir plus

L’informatique et les TIC ont une image masculine. Dans les livres d’école et les médias, les scientifiques sont encore trop souvent représentés comme des figures masculines. Ce projet souhaite dès lors miser sur la visibilité de modèles de sexe féminin. Pour ce faire, nous augmentons fortement la présence des femmes dans le numérique, sur ou à côté de l’écran. Nous organisons également des campagnes de communication et des événements spécifiques en vue d’une sensibilisation. Pour augmenter l’impact, le SPF Economie favorise les collaborations entre le privé et le public. 

En savoir plus

Par inclusif, nous entendons vraiment « inclusif » ! Ce qui veut dire que les femmes de groupes vulnérables sont également prises en compte et bénéficient de chances égales. Ce plan promeut dès lors la diversité culturelle dans le secteur du numérique, tout en rendant ce secteur attractif pour des femmes d’origine étrangère. Vu que les aptitudes numériques évoluent sans cesse, nous offrons également le reskilling et l’upskilling à des entrepreneuses et femmes de direction pour qu’elles restent pertinentes dans leur domaine de spécialisation.

En savoir plus

Les chiffres parlent d'eux-mêmes

Presque 4 fois plus d'hommes que de femmes travaillent dans le domaine des TIC

0 %
Femmes
0 %
Hommes
Source : European Commission – Digital Scoreboard

Entre 2015 et 2020, le nombre de femmes dans le domaine des TIC a augmenté progressivement

0 %
2015
0 %
2020
Source : Eurostat, European Union Labour Force Survey

Les hommes sont bien plus nombreux que les femmes à décrocher un diplôme dans une orientation STEM

0
Femmes/
1.000 habitants
0
Hommes/
1.000 habitants
Source : European Commission – Digital Scoreboard
circle_testimonial

"Les femmes ont une vision différente du développement technique. C’est la raison pour laquelle la diversité est si importante."

Marie

Marie est programmeuse chez KIKK à Namur et férue de développements numériques. En dépit de la réputation masculine de la branche, elle s’est lancée dans des études dans les TIC, et a découvert que les femmes y avaient autant de signification. Elle se base donc sur sa propre créativité et sa propre curiosité pour continuer de découvrir les possibilités de la technologie.

Initiatives

Actualités